Aussi appelé « chambre des merveilles », le cabinet de curiosité regroupait presque tout et n’importe quoi, on pouvait par exemple y trouver pêle-mêle des roches volcaniques, du sang de dragon, des téléscopes ou des squelettes de caméléons, l’idée étant de rassembler et mettre en scène les choses les plus belles et les plus surprenantes, avec un accent mis sur le rare, l’étonnant, l’exotique, le bizarre, le curieux. Le récit qui entourait l’objet était au moins aussi important que l’objet lui-même. 

Ici vous trouverez pêle-mêle des créations (textes et images) ou des trésors glanés ici et là, comme un petit inventaire du monde, de mon monde. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s