Peinturlures d’Hervé Tullet, une vraie  caverne d’Ali Baba pour tous ceux qui aiment explorer de nouveaux chemins de création et qui cherchent des idées pour animer des ateliers artistiques.

J’ai testé une de ces propositions avec des enfants de 8-12 ans.

Des enfants, des pinceaux, des couleurs. Sur le papier, grand format, des obstacles en tout genre, des petits, des moyens, des grands, des tasses, des rouleaux de scotch, des balises, des bols, des assiettes. Chacun se place à un endroit autour du papier. Le pinceau est une voiture, un vélo ou un skateboard. L’enfant trace des chemins avec son pinceau en évitant les obstacles. Le plaisir de tracer sa route comme on l’entend, au gré des envies. Ah regarde, j’ai coupé la route de A.. Oh regarde, j’ai fait un pont. Eh moi, je fais une grosse route, c’est une autoroute, et moi une petite route qui va pas droit et qui serpente. Moi je tourne autour du rond-point et moi je roule droit devant.

Des routes apparaissent. On regarde. On enlève les obstacles. De la place pour continuer à dessiner la ville: des maisons, des arbres, des gens, des voitures. Les enfants du stage vivent à la campagne. Ils dessinent des maisons mais pas beaucoup, des gens, quelques uns seulement.

Et puis on s’assoit autour et puis on commence à raconter des histoires: à qui appartient cette maison? et qui habite là? A quoi ressemblent-ils? que font-ils?

Une ville est née et aussi mille et une histoires.

 

Publicités

Une réflexion sur “D’où naissent les histoires

  1. Chère Anne, Je lis tes articles avec toujours beaucoup de tendresse. J’imagine ton univers, coloré. Merci de nous partager cela! J’ai hâte de venir te voir, mais je n’ai pas l’esprit léger avec notre chantier qu’on doit faire avancer. Enfin, il avance, ouf. Car je sature de camper entre deux… Tout cela pour dire que ce n’est pas tant le moment de partir quelques jours… Ma soeur aménage sa camionnette pour pouvoir y dormir. Mmmh, ça m’évoque votre projet! Comment aviez-vous isolé? Elle se demande cela… Gabi est maintenant mon collègue de bureau. C’est très gai et très intéressant. On s’échange parfois de vos nouvelles 🙂 Je te souhaite une toute belle semaine, Annick Le 10 avr. 2017 19:48, « Anne Guinot, conteuse bricoleuse, poète

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s