Que ce soit de la lecture à voix haute, du conte ou du slam, prendre la parole en public et faire vivre un récit/un texte, cela se travaille: tissage d’une parole vivante et incarnée, voix et corps parlant.

Donner des couleurs à votre parole.

A partir de soi, de comment cela résonne, trouver sa manière de dire.

Oser prendre la parole en public. Explorer son langage corporel. Jouer avec la musicalité. Nourrir sa parole de ses émotions. Affirmer un point de vue. Utiliser son imaginaire (souvenirs, sensations etc.) pour faire naître un monde. Être dans l’ici et maintenant. Laisser de la place à l’improvisation et à ce qui jaillit/émerge sur scène.

© Zao Wou-Ki

 

 

Publicités