PORTRAIT à FACETTES

 

Pour de vrai

Après avoir exercé les professions de gonfleuse de nuages, prof de français et de langues anciennes, cultivatrice de petits riens, animatrice, glaneuse de je-ne-sais-quoi et de presque-rien, médiatrice culturelle, chercheuse de poussières d’étoiles, conteuse, écouteuse-écrivaine, chanteuse de grands chemins, Anne Guinot anime des ateliers artistiques, écrit et crée des performances/objets poétiques.

Elle anime ses ateliers comme elle fait son jardin, avec écoute, joie de l’étonnement et plaisir de l’expérimentation. 

Comme elle aime apprendre et que le domaine de l’expressivité et du corps la passionne, elle a repris des études en psychomotricité.

 

J’aime

J’aime jouer avec la langue, être comme happée dans un livre, partir loin en des contrées inexplorées avec des « et si », poser des questions plutôt que de donner des réponses.

J’aime marcher dans la forêt douceur lumière et ombre, glaner, contempler le ciel palette couleurs mélangées,  écouter le silence suspension du temps.

J’aime cette phrase de Jean-Pierre Siméon qui dit que « La poésie, c’est comme les lunettes, c’est fait pour mieux voir », regarder la réalité avec les mots, écouter la musique du monde.

J’aime chanter chanter chanter et improviser, danser chez moi ou dans la rue ou n’importe où, regarder le corps qui parle.

J’aime écrire, m’aventurer sur les frontières, faire des ponts, utiliser un stylo encre magique qui s’efface, philosopher.

J’aime croire que le monde est une fiction que chacun se raconte.

 

Démarche artistique
JOUER AVEC LES FRONTIÈRES
Explorer la narration aux frontières de plusieurs disciplines (le conte, le chant/la voix/la création sonore, la danse/le mouvement), travailler une oralité incarnée et vivante, jouer avec le langage dans toutes ses dimensions.
CULTIVER ET VALORISER LES IMAGINAIRES
Raconter des histoires et en inventer, revendiquer la nécessité de l’art de la fabulation comme possibilité de penser le monde et d’autres mondes possibles, valoriser la diversité des imaginaires, en lien avec le vécu de chacun, ses souvenirs, ses sensations et ses émotions.
EXPLORER ET DIRE POÉTIQUEMENT LE MONDE
Être à l’écoute du monde et de ses histoires, le réenchanter, le faire entendre, cultiver l’attention à ce qui est là, transformer son regard sur ce qui nous entoure, sur le quotidien, prendre le détour du merveilleux pour dire le réel.
TISSER DES LIENS
Interagir avec le territoire et l’environnement, se nourrir des échanges, créer de façon interdisciplinaire et en collectif, intervenir dans l’espace public, recevoir et donner.
RÉPERTOIRE
Contes merveilleux et de sagesse de la tradition orale, récits de vie, poésie/slam, littérature pour adultes et jeunesse, chants et improvisation.

 

 

 

 

Publicités